Deux adolescents à part affrontent le quotidien : une épopée de Michel Gondry

Rédigé par Frédérique Doucet

431745

Daniel a 14 ans mais en paraît à peine 12, ce qui lui vaut l’horripilant surnom de « Microbe ». De temps en temps, on l’appelle aussi « mademoiselle », à cause de ses traits fins et de ses cheveux longs. Il a une mère ultra-protectrice, pleurnicharde et bécasse, un père quasi inexistant, un frère attentif et un autre punk musicien, des talents affirmés de dessinateur et une obsession pour les filles.

Théo est grand, sûr de lui, frondeur et débrouillard, à l’aise dans ses baskets et mal vu pour cette raison. Il crâne au volant de sa mob, ce qui lui vaut l’injurieux surnom de « Gasoil ». Il faut du cran pour être son ami car l’impopularité, c’est contagieux.

C’est pourtant ce qui va se produire. Ces deux êtres à part vont se lier d’amitié et entreprendre, ensemble, un étrange road movie au volant d’une maison roulante de leur fabrication.

Ce sont des vacances initiatiques qui commencent. Sur la route, ils vont vivre des aventures cocasses ou dangereuses, vont apprendre à se débrouiller seuls, vont se découvrir mutuellement et sonder aussi leur propre personnalité. Ils vont mûrir, changer, grandir, évoluer. Cette tranche de vie, vécue ensemble contre le monde entier, les rendra plus forts, prêts à affronter l’avenir chacun de leur côté.

Michel Gondry, Microbe et Gasoil, film français sorti en salle le 8 juillet 2015

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *