Parution du n°15 de HispanismeS , Sandra Assunção, Ilana Heineberg et Michel Riaudel (coords.)

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution du n° 15 de HispanismeS dont voici le sommaire. Vous pouvez le retrouver en cliquant ici.

                           HispanismeS nº 15
Sandra Assunção, Ilana Heineberg et Michel Riaudel (coords.)

Table des matières

DOSSIER :

Laços de família de Clarice Lispector.

Sandra Assunção, Ilana Heineberg et Michel Riaudel : « Présentation », p. 1-2.

Ilana Heineberg : « “Devaneio e embriaguez duma rapariga” au-delà d’une vague nausée », p. 3-27.

Yudith Rosenbaum : “Clarice e o perigo de viver”, p. 28-43.

Brigitte Thiérion : « Intelligence animale, animalité humaine. Réversibilité et perméabilité des natures dans trois nouvelles de Clarice Lispector », p. 44-65.

Michel Riaudel : « La rose parfaite », p. 66-81.

Mireille Garcia : « Quand les liens de famille troublent la fête. Éléments pour une lecture de la nouvelle “Feliz aniversário”, de Clarice Lispector », p. 82-97.

Eliane Robert Moraes : “A potência do pequeno. Notas sobre “A menor mulher do mundo” de Clarice Lispector”, p. 98-120.

Claire Williams : “«O jantar», Laços de família (1960). Uma leitura do conto de Clarice Lispector”, p. 121-131.

Roberto Corrêa dos Santos : « Lecture de la nouvelle “Preciosidade” », p. 132-141.

Cleusa Rios Pinheiro Passos : “Laços familiares: a palavra em espera”, p. 142-161.

Sandra Assunção : « L’apprentissage de la fortune », p. 162-185.

Gilberto Araújo : “A flor e a fera. Uma leitura de “Mistério em São Cristóvão”, de Clarice Lispector”, p. 186-202.

Clara Rowland : “O outro cão – notas sobre substituições em «O crime do professor de matemática»”, p. 203-213.

Vilma Arêas : “Clarice Lispector e o conto moderno brasileiro. Observações sobre “O búfalo”, do livro Laços de família”, p. 214-225.

VARIA :

Yannick Llored : « Croyances et résistances de l’écrivain dans Los cuadernos de Rembrandt de José Jiménez Lozano », p. 226-241.

Marcelo Tano : « Balisage terminologique dans le domaine de la langue espagnole spécialisée », p. 242-265.

Rocío González Naranjo : « La mort de l’Europe ou l’amour fou : Primavera inútil de María Luisa Algarra », p. 266-280.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *